Il faut dire que le directeur du Laboratoire au ministère de la Santé, le colonel Ahmadou Moctar Dièye, ne mâche pas ses mots, quand il s’agit de dénoncer le relâchement noté dans le respect des mesures barrières contre la Covid-19.
Le médecin militaire a laissé exploser sa colère, sur le plateau de l’émission « Objection », sur Sud Fm dont il était l’invité, ce dimanche. Selon lui, il n’y a pas mille solutions : il faut « sanctionner ».
« Les gens qui sortent et qui ne portent pas le masque, il faut les sanctionner. Je sors dans les quartiers, mais beaucoup de Sénégalais ne portent pas de masque, parce qu’il n’y a pas de sanction. Je pense que s’il y avait des sanctions, les gens porteraient le masque. Même dans les baptêmes, les gens ne portent pas le masque », dénonce-t-il.
Ce constat est écœurant pour l’agent de la santé qu’il est. « Moi, je suis dans le système de santé ; on ne dort pas depuis des mois. Et ce sont ces gens-là qui vont tomber malades et venir submerger les hôpitaux. Nous, (personnel de la santé) tous les efforts que nous faisons risquent d’être vains parce que, de l’autre côté, les gens ne font pas d’efforts. Je pense que c’est bien de sensibiliser, mais il faut aussi sanctionner », fulmine-t-il.
C’est avec la même énergie qu’il dénonce les rassemblements inutiles qui se tiennent de plus en plus, depuis la levée de l’état d’urgence annoncée par le chef de l’Etat. « Je vois mal, aujourd’hui, que les gens se déplacent pour aller à des cérémonies à gauche et à droite. Pour moi, un rassemblement utile, indispensable ne pose pas de problème. Mais les rassemblements non indispensables, il ne faut pas le faire, parce que c’est cela qui va propager le virus. Moi, depuis le 5 mars, je ne suis pas entré dans une seule maison. À part le travail, je reste chez moi. Il faut que les gens restent chez eux », martèle le colonel Dièye.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here