Face aux accusations d’abandon de poste de greffier de la part Me Aya Boun Malick Diop, à Fatick, le Bureau Exécutif national du Sytjust/section Mbour estime que  »le Garde des sceaux cherche à déplacer le débat ».
Selon Me Daouda Séne, greffier au tribunal d’instance de Mbour, responsable de la cellule du Sytjust à Mbour,  »Le débat, ce n’est pas de dire telle personne travaille, telle autre ne travaille pas. Le débat se situe à comment ils vont faire pour satisfaire nos revendications. Me Diop est un secrétaire général, nous le soutenons. Le Sytjust c’est pas seulement Aya Boun Malick Diop (secrétaire général du Sytjust : Ndlr); si aujourd’hui il le sanctionnait, nous maintenons le mouvement et nous irons en grève. Tout le monde sera déterminé plus que jamais », a-t-il menacé au cours d’un point de presse tenu devant le tribunal d’instance de Mbour. Le Sytjust, pour rappel, a encore décrété 72 heures de grève renouvelables.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here