L’ancien directeur général de la Rts, Matar Silla, se veut formel: «Quand un journaliste devient politicien, il est de l’autre côté».
Invité de l’émission jury du dimanche sur Iradio, il admet que «le journaliste a le droit d’être politicien, mais dans ce cas, il se met en congé du journalisme et fait de la politique».
Jetant, par ailleurs, un regard critique sur le journalisme d’aujourd’hui, le fondateur de «Label Tv» au Gabon fait constater, pour le regretter, que le buzz et le sensationnel semblent primer sur l’information de qualité.
«De manière générale, on constate maintenant qu’il y a beaucoup de buzz. On est à la recherche du scoop, du buzz, les faits divers, etc. Tout cela est lié au journalisme citoyen avec les réseaux sociaux, qui font que beaucoup de choses sont dénaturées, on fait dire des choses, on fait des montages», a notamment commenté Makhtar Silla.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here