Depuis le lundi 23 mars dernier, la dame Fatou Ndiaye séjourne à la
maison d’arrêt et de correction de Louga. Elle est poursuivie pour
coups et blessures volontaires sur sa coépouse Ndali Diop. 

Les
faits se sont déroulés le mardi 17 mars dernier au village de Ndiagne
dans l’arrondissement de Coki (département de Louga). D’après notre
source, la dame Ndali Diop est sortie vers 17 heures de la chambre de
son mari pour aller assister à une rencontre près du domicile conjugal.
C’est ainsi qu’elle a été surprise par sa coépouse Fatou Ndiaye qui lui a
donné plusieurs coups de tessons de bouteille au ventre et au bras
gauche.
N’eut été l’intervention rapide des voisins, le pire allait se produire.
Gravement atteinte, Ndali Diop a été évacuée d’urgence au poste de
santé de Ndiagne puis au district sanitaire de Coki où le médecin lui a
délivré un certificat médical d’une incapacité temporaire de travail de
17 jours. 
Interpellée sur les faits qui lui sont
reprochés, Fatou Ndiaye reconnait sans ambages les accusations de sa
coépouse et révèle avoir agi sous l’emprise de la jalousie. Elle a été
déférée au parquet de Louga pour coups et blessures volontaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here