Le président du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo, a fait une
révélation de taille sur le dialogue national qu’il considère comme
un »pseudo dialogue ».
Dans sa questekki du 1er
janvier, le député dit ceci: « Les fonds politiques de Macky Sall
budgétisés augmentent de 800 millions environ en 2020. Parions que c’est
pour financer le dialogue national pour trois mois. L’objectif caché de
cet exercice couteux de 10 millions par jour, soit l’argent de 10 000
pauvres sénégalais, est de coopter les soit disant opposants dans le
projet d’émirat gazier ».

Le leader de Tekki
ajoute qu' »à charge pour eux, moyennant avantages bien entendu,
d’étouffer politiquement la résistance nationale aux politiques de
hausse des prix, de réduction des dépenses, de corruption massive et au
projet d’émirat gazier ».

Il fait constater
pour le regretter que « le Front de résistance nationale que nous avons
mis en place pour lutter contre le parrainage et la dictature du régime
de Macky Sall a été perturbé entre autres par la proposition des gros
sous dédiés au futur Chef de l’opposition ».

Toujours dans son analyse, Diallo a prédit que l’année 2020 sera dure pour le peuple sénégalais comme l’a annoncé Macky Sall.
« De
toutes façons, explique-t-il, c’est la cacophonie dans le Bby et au
sommet de l’Etat où l’absence de Premier ministre fait des ravages. Ce
sera bientôt la panique ».

Dailly, soutient
le député de l’opposition, « les prédateurs s’affolent devant
l’ajustement des finances publiques. Courage donc  et bonne santé au
peuple patriote pour vaincre le régime despotique de la dynastie
Faye-Sall ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here