La nouvelle s’est propagée comme une trainée de poudre. La
Guinée-Bissau a un nouveau président. Du moins, si l’on se fie au
dépouillement opéré ce mercredi matin, sur l’étendue du pays et de sa
diaspora.
Selon les premiers résultats du
second tour de la présidentielle, l’opposant Umaro Sissoco Embalo a
remporté le scrutin avec 53,5% des voix face à Domingos Simoes Pereira,
candidat du PAIGC.

Seulement, le candidat
de ce parti historique conteste les résultats, or il avait promis de
respecter ce qui serait issu des urnes.

Pereira dénonce un «piratage informatique» et compte introduire un recours, pour protester contre les résultats.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here