Perdre la vie est difficile, mais perdre la vie suite à la négligence
du centre de soins l’est encore plus. Oumou Kalsoum Fall est partie à
l’hôpital pour ses soins de routine. Si seulement elle savait que les
négligences du personnel hospitalier lui abrégeront la vie ! Ne va-t-on
pas à l’hôpital pour être suivi et avoir une bonne santé? Non,
décidément, dans certains hôpitaux, on y périt par négligence. Destin
triste et cruel.

Oumou Kalsoum Fall ne rentrera plus saine
et sauve à la maison pour chérir ses deux petits enfants( un garçon de 4
ans et une fille de 2 ans). Sa vie lui a été ôtée. Ils lui ont fait
choisir par incompétence un silence éternel.

Effectivement,
la brusque et malencontreuse disparition de notre regrettée Oumou
Kalsoum Fall nous impose à interpeller les forces vives et actives à
venir nous soutenir afin d’élucider la situation et de situer les
responsabilités.Nous sommes dans le devoir de faire un geste afin que
justice se fasse et qu’elle puisse retourner dignement vers la terre de
ses ancêtres, Le Sénégal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here