Serigne Modou Kara Mbacké voue un
amour incommensurable au fondateur du mouridisme. Quand il parle de lui,
difficile parfois, pour lui, de canaliser ses sentiments. « Quand cela
m’arrive, je crie pour me libérer », explique le marabout dans cet
entretien accordé à Seneweb.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here