Le Fonds de financement de la formation
professionnelle et technique (3FPT) de la zone Nord a présenté, jeudi à
Louga, sa plateforme d’inscription en ligne pour l’octroi des bons de
formation professionnelle en vue de faciliter l’accès aux jeunes
diplômés ou sans qualification professionnelle.

La plateforme accessible sur www.samabon3fpt.com  ;
est destinée aux jeunes âgés entre 16 et 20 ans, mais n’exclut pas les
plus âgés. Elle reçoit et traite les demandes individuelles de formation
vers les métiers prometteurs comme les BTP, l’énergie, l’agriculture,
l’agrobusiness ainsi que les métiers de l’industrie. 

La formation est financée à hauteur de 90% par le 3FPT. 

« Nous avons demandé à tous les centres et
établissements de formation professionnelle de s’inscrire sur la
plateforme et prétendre à un bon de formation. Et plus de 500
établissements se sont inscrits sur la plateforme », a soutenu le chef
d’antenne du 3FPT zone Nord, Alioune Badara Dieng, lors de la
présentation de la plateforme.

 Selon lui,
« cette plateforme entre dans le cadre de la dématérialisation des
procédures pour accéder à une formation professionnelle de qualité.
Avant les bénéficiaires remplissaient plusieurs formalités et cela ne
facilitait pas le travail ».

« C’est ainsi que la direction générale du
3FPT a décidé, depuis l’année dernière, de mettre en place une
plateforme en ligne pour démocratiser l’accès à la formation
professionnelle », a-t-il expliqué.

M. Dieng a rappelé que l’année dernière, seules 218 demandes de bons de formation ont été enregistrées dans la zone Nord.

 « Ce qui est
faible par rapport à la demande nationale qui est de 15000. C’est pour
cela que nous avons axé notre intervention dans la vulgarisation de la
plateforme pour toucher le maximum de gens possible », a-t-il dit,
rappelant que l’octroi d’un bon de formation est gratuit. 

Cependant, il a précisé que les bons de
formation dépendent de l’offre qui est assez faible dans cette zone
compte tenu de la cartographie et de la disponibilité d’une formation
professionnelle payante.

L’Inspecteur d’académie de Louga, Bou
Fall, qui a pris part à la rencontre, a soutenu que cette plateforme « va
faciliter l’accès à la formation ».

« Ce sera aux administrateurs de faire la
sélection et de donner à ceux qui ont le profil des bons de formations
financé à hauteur de 90% », a t-il souligné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here