La voiture de Macky Sall qui a pris feu suscite encore des
réactions. Et le procureur de la République, Bassirou Gueye compte
édifier les Sénégalais sur les incidents ayant émaillé les obsèques de
Ousmane Tanor Dieng à Nguéniène, avec l’ouverture d’une enquête
judiciaire. 

L’information
a été livrée par le journal Le Quotidien qui a révélé que le procureur
s’est auto-saisi du dossier. Et une enquête a été ouverte pour faire la
lumière sur la limousine présidentielle qui pris feu au village du
défunt Ousmane Tanor Dieng.

Les véritables causes

Pour
le journal, rien ne sera laissé au hasard par la Police judiciaire pour
déterminer les véritables causes de cet incident.  La vidéo a
rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Et pour cause. La scène
n’est pas banale : deux présidents dans une limousine qui prend feu au
milieu d’un village. C’était le Mercredi 17 juillet, après la cérémonie
d’hommage au défunt Ousmane Tanor Dieng à l’aéroport international
Blaise Diagne. Macky Sall s’est engouffré avec son homologue malien
Ibrahim Boubacar Keïta dans sa Mercedes présidentielle. Direction
Nguéniène, le village natal de l’ex-secrétaire général du Parti
socialiste.

Les faits

À l’entrée du village,
une épaisse fumée a commencé à s’échapper du capot du véhicule. Les
deux chefs d’État ont été immédiatement extirpés de la limousine par
leurs gardes du corps, sous les yeux ébahis des habitants.

Macky et IBK à bord d’un 4×4

Le
président sénégalais et son homologue malien ont pris place à bord d’un
4×4 pour se rendre à la mosquée du village où avait lieu la prière
mortuaire de Ousmane Tanor Dieng. La voiture, Mercedes Maybach S600,
acquise il y a sept mois n’a été utilisée que deux fois  par le
Président Sall. La première fois, c’était lors de la cérémonie de sa
prestation de serment à Diamniado et la deuxième fois au défilé de la
fête de l’Indépendance du 4 avril.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here